Tunnel pour les véhicules à moteur entre Detroit & Windsor, Canada, ca. 1930. Frontier Files Collection, Windsor, Canada. Courtesy of Lee Rodney.

Appel à contributions

« Ressentir les frontières / Sensing borders »

n° 34 (automne 2019)

Intermédialités. Histoire et théorie des arts, des lettres et des techniques

Sous la direction de :

Michael Darroch

Karen Engle

Lee Rodney

(School of Creative Arts, University of Windsor)

Date de soumission des propositions : 1er octobre 2018
Annonce des résultats de la sélection des propositions : 15 octobre 2018
Soumission des textes complets aux fins d’évaluation : 15 février 2019
Publication des textes retenus par le comité de rédaction : automne 2019

Ressentir les frontières

Ce numéro d’Intermédialités propose de revisiter les changements qui, à partir des années 1990, ont émergé du domaine de la théorie de la culture autour des idées de frontières, de liminalité et d’altérité, telles qu’avancées notamment par les chercheurs Homi Bhabha, Edward Said et Walter Mignolo, et la chercheure Gayatri Spivak. Ces paradigmes théoriques ont partie liée avec le fantasme et les rêves d’un monde post-1989 qui serait sans frontières, présent dans l’imaginaire populaire à l’époque. Au même moment, la réflexion du philosophe des médias Vilém Flusser, portant sur la technologie, la migration et les villes, imagine un nouvel urbanisme planétaire, conçu comme un espace social sans frontières et se présentant comme un réseau dialogique et dynamique, indépendant des données propres au site; un urbanisme planétaire qui, en l’occurrence, est représenté par des nouveaux schèmes de pensée ancrés dans la topologie et non plus dans la géographie de l’espace urbain. De manière rétrospective, il semble que le climat politique des années 1990 ait été plus propice à l’ouverture et à la tolérance qu’en ce moment de notre actualité culturelle.

Ce numéro sera spécifiquement axé sur le registre affectif des frontières, en considérant l’éventail des différentes échelles spatiales. Misant sur le verbe sensing/ressentir, il s’inspire des travaux de chercheures et chercheurs comme Sara Ahmed (The Cultural Politics of Emotion) et Walter Mignolo et Rolando Vàsquez (Decolonial AestheSis). Il a pour visée de revisiter les mouvances théoriques ayant traversé les années 1990, en tant qu’elles forment une charnière entre les relations géopolitiques issues de la guerre froide et celles qui se sont développées plus récemment. Dans leur ouvrage influent Border as Method (2013), Sandro Mezzadra et Brett Neilson ont postulé que la prolifération des frontières dans le monde post-1989 n’était pas un paradoxe, mais plutôt une façon de maintenir nos référents de citoyenneté et de souveraineté dans un état de crise. Dans la foulée de cet important travail, nous souhaitons reconsidérer les limites et les possibilités de la frontière comme métaphore, et ce, à la lumière des déplacements théoriques auxquels ont donné lieu les récentes expériences frontalières européennes (de l’accord de Schengen de 1993 au Brexit), l’instabilité continuelle et résurgente des régions frontalières dans des contextes autoritaires et des zones de guerre (entre la Russie et ses nations voisines, les conflits au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie, incluant la péninsule coréenne), ou encore, les perspectives hémisphériques inhérentes aux Amériques (Braz, 2010; Mignolo, 2000; Miner, 2008). Au-delà des démarcations légales et officielles qui divisent, par exemple, le Canada et les États-Unis, les frontières/limites peuvent servir à circonscrire et à penser les séparations historiques, les changements et les ruptures politiques et les expériences racialisées de la nation et de l’espace.

La profonde hétérogénéité du champ sémantique des frontières autour du monde (voir Mezzadra et Neilson, 2013: vii) a, de fait, généré un foisonnement d’approches symboliques, linguistiques, culturelles et urbaines qui se chevauchent et se détachent les unes des autres de façon imprévisible.  Les collectifs artistiques et les réseaux de collaboration créative ont réagi à ces changements et aux discours sursimplifiant les questions afférentes aux zones transfrontalières et aux cultures touchées, explorant les questions de l’appartenance, du mouvement et des déplacements dedans et autour des frontières nationales, saisis dans un contexte mondial. Au cours des dernières décennies, les régions frontalières sont ainsi devenues des lieux de dissensus, qui ont permis de remettre en question l’autorité de l’État-nation et les paradigmes d’exclusion de l’esthétique occidentale. En retour, cette réflexion a contribué à ce que l’on reconsidère de manière radicale les conventions géographiques en art et dans la culture visuelle (Rodney, 2017).

Ce numéro d’Intermédialités réunira des textes qui élargissent et réfléchissent le repositionnement de la notion de frontière, à travers les thèmes suivants :

Le registre affectif des zones frontalières

Les limites spatiales/raciales

Les perspectives décoloniales et postcoloniales sur les frontières et les régions frontalières

Les médias et la migration

Les infrastructures technologiques déployées à travers des espaces frontaliers

Les régimes de contrôle

Les frontières internes et urbaines

Les rencontres publiques et privées aux zones frontalières

La détention et la déportabilité

Les expériences d’établissement et d’instabilité parmi les populations réfugiées, migrantes et sans-papiers

Les géographies expérimentales et les cartographies de l’émotion

La traduction culturelle

Les réponses et les subversions liées aux technologies de surveillance

Les frontières temporelles (le transvasement du passé dans le présent, les disjonctions historiques)

 

*********

 

Intermédialités est une revue scientifique semestrielle qui publie en français et en anglais des articles évalués de façon anonyme par les pairs.

Les propositions de contribution (700 mots maximum) pourront être écrites en anglais ou en français.

Elles devront être envoyées à la direction du numéro à l’adresse suivante : mdarroch@uwindsor.ca

Les résultats de la sélection des propositions seront annoncés le 15 octobre 2018 et les articles seront à remettre pour le 15 février 2019. Ils seront ensuite évalués anonymement par les pairs. Le comité de rédaction de la revue rendra sa décision finale de publication au courant de l’été. Les articles retenus seront publiés à l’automne 2019.

Les articles définitifs devront avoisiner les 6000 mots (40 000 caractères, espaces comprises) et pourront comporter des illustrations (sonores, visuelles, fixes ou animées), dont l’auteur de l’article aura pris soin d’obtenir les droits de publication.

Il est demandé aux auteurs d’adopter les normes du protocole de rédaction de la revue disponible à l’adresse suivante :

[FR] http://intermedialites.com/wp-content/uploads/2016/01/Protocole-de-rédaction-Intermedialites-mai-2017-FR.pdf

[EN] http://intermedialites.com/wp-content/uploads/2016/01/Submission-Guidelines-2017-EN-May-2017.pdf

 

**********

Bibliographie

Ahmed, Sara, The Cultural Politics of Emotion, New York, Routledge, 2004.

Bhabha, Homi, The Location of Culture. New York, Routledge, 1994.

Braz, Albert, “Outer America: Racial Hybridity and Canada’s Peripheral Place in Inter-American Discourse,” in Winfried Siemerling and Sarah Phillips Casteel (eds), Canada and its Americas: Transnational Navigations,  Montreal and Kingston, McGill-Queen’s University Press, 2010, p. 119-134.

Flusser, Vilém, Freedom of the Migrant, transl. by Kenneth Kronenberg, Anke Finger (ed.), Urbana, University of Illinois Press, 2003.

Flusser, Vilém, Ende der Geschichte, Ende der Stadt?, Vienna, Picus, 1992.

Mazzadra, Sandro and Brett Neilson, Border as Method, or the multiplication of labor, Durham, NC, Duke UP, 2013.

Mignolo, Walter, Local Histories/Global Designs: Coloniality, Subaltern Knowledges and Border Thinking, Princeton, Princeton University Press, 2000.

Mignolo, Walter and Vàzquez, Rolando, “Decolonial AestheSis: Colonial Wounds/Decolonial Healings,” Social Text, July 2013.

Miner, Dylan, “Straddling La Otra Frontera: Inserting MiChicana/o Visual Culture into Chicana/o Art History,” Aztlán: A Journal of Chicano Studies,  2008, n° 1, p. 89-122.

Nold, Christian. Emotional Cartography: Technologies of the Self, http://www.emotionalcartography.net, 2009.

Rodney, Lee, Looking Beyond Borderlines: North America’s Frontier Imagination, New York,  Routledge, 2017.

Said, Edward, Culture and Imperialism, New York, Knopf, Chicago, 1994.

Said, Edward, Orientalism, New York, Vintage Books, 1979.

Spivak, Gayatri, The Spivak Reader: Selected Works of Gayatri Chakravorty Spivak, New York, Routledge, 1995.