traduire / translating


Numéro 27, printemps 2016

Sous la direction de
Myriam Suchet

Ce numéro réfléchit à l’opération traduisante, considérée dans sa dimension linguistique et coloniale, et l’abordant en tant qu’acte artistique, militant et politique. Il porte en outre une attention particulière à la langue des signes et aux cas d’hétérolinguisme. Le numéro présente ainsi un ensemble d’analyses intermédiales de l’acte de traduire [qui] invite à déployer une épistémologie relationnelle, pour restituer à la traduction ses dimensions matérielles, temporelles, pragmatiques, conflictuelles et politiques, et sortir des binarismes comme des ontologismes.

lire sur érudit